Piment Noir Wiki

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
en:le_sel_est_rat [2015/05/28 00:52]
fraggle
en:le_sel_est_rat [2016/09/12 15:53] (Version actuelle)
fraggle
Ligne 4: Ligne 4:
 Une trace de sang, de chair et d'os signerait son contrat contre l'​oubli des hommes, l'​écriture le pérenniserait à jamais devant l'​éternel. Autant Dieu cherche à se faire oublier, autant les hommes le font venir et revenir d'​avenir proche en futur lointain et deviennent le père adoptif du plus majestueux des scélérats : son fils prophétique. Une trace de sang, de chair et d'os signerait son contrat contre l'​oubli des hommes, l'​écriture le pérenniserait à jamais devant l'​éternel. Autant Dieu cherche à se faire oublier, autant les hommes le font venir et revenir d'​avenir proche en futur lointain et deviennent le père adoptif du plus majestueux des scélérats : son fils prophétique.
  
-Il accueillit en son sein la foule bien trop humaine des croyants ​prêt à mourir en son nom, quel qu’il soit. Et l'​imposture charitable devint une imposture sanglante qui rougit durant des siècles l'​histoire et la terre nourricière des peuples humains, bien trop humains; si peu divin, tellement peu...+Il accueillit en son sein la foule bien trop humaine des croyants ​prêts ​à mourir en son nom, quel qu’il soit. Et l'​imposture charitable devint une imposture sanglante qui rougit durant des siècles l'​histoire et la terre nourricière des peuples humains, bien trop humains; si peu divin, tellement peu...
  
 Le repos de ceux partis avant n'​apportera pas la paix à ceux qui prendront leur suite. Si d'​aucuns s'​aventurent en ces contrées marquées par le fer rouge des haines inopportunes des croyants, qu'ils crient en leur souvenir un nom ne portant pas la souillure d'une prophétique vision divine, qu'ils crient aux vents narquois des frondes du temps : Humpfpalalalalalu ! Lalalalaluhumpfpa ! Le repos de ceux partis avant n'​apportera pas la paix à ceux qui prendront leur suite. Si d'​aucuns s'​aventurent en ces contrées marquées par le fer rouge des haines inopportunes des croyants, qu'ils crient en leur souvenir un nom ne portant pas la souillure d'une prophétique vision divine, qu'ils crient aux vents narquois des frondes du temps : Humpfpalalalalalu ! Lalalalaluhumpfpa !