Piment Noir Wiki

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
en:je_baise_ta_femme [2014/08/22 11:23]
fraggle
en:je_baise_ta_femme [2014/09/15 11:24] (Version actuelle)
fraggle
Ligne 2: Ligne 2:
 La libido a rarement un surplus de principes moraux. Elle ne fait pas sien un acte qu'y est à tous. D'​ailleurs,​ la dernière chèvre que j'ai croisé à sembler plus ou moins d'​accord,​ mais j'​avoue ne pas parler la chèvre couramment. Les plaisirs de la chair ne valent que si ils sont équitablement partagés entre espèces, oserais-je dire.  La libido a rarement un surplus de principes moraux. Elle ne fait pas sien un acte qu'y est à tous. D'​ailleurs,​ la dernière chèvre que j'ai croisé à sembler plus ou moins d'​accord,​ mais j'​avoue ne pas parler la chèvre couramment. Les plaisirs de la chair ne valent que si ils sont équitablement partagés entre espèces, oserais-je dire. 
  
-Partouzons ensemble, encore une fois, une dernière fois avant que meure en nous toute forme de désirs.\\+Partouzons ensemble, encore une fois, une dernière fois avant que meure en nous toute forme de désirs ​obscènes.\\
 Mélangeons une dernière fois nos cœurs et nos corps, laissons nous emporter ... par un lyrisme qui ne sied pas à cette prose.\\ Mélangeons une dernière fois nos cœurs et nos corps, laissons nous emporter ... par un lyrisme qui ne sied pas à cette prose.\\
 Je reprends, je me laisses toujours surprendre (par derrière) comme un bleu par un romantisme rampant dans mes tréfonds. Je disais donc :\\  Je reprends, je me laisses toujours surprendre (par derrière) comme un bleu par un romantisme rampant dans mes tréfonds. Je disais donc :\\ 
-Enculons-nous en cœur sans détour, juste un retour sur une volupté oublié.\\ 
 Léchons-nous de haut en bas, qu'​aucun lambeau de chair ne reste sec.\\ Léchons-nous de haut en bas, qu'​aucun lambeau de chair ne reste sec.\\
-Caressons-nous là où l'on n'ose plus.+Caressons-nous là où l'on n'ose plus.\\ 
 +Enculons-nous en cœur sans détour, juste un retour sur une volupté oublié.\\ 
 +Jouissons ensemble de péchés tant réprimés.\\ 
 +Roulons-nous dans la fange fantasque des pulsions grotesques